"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

vendredi, juillet 21, 2006

DANS
LALUCARNE

CE SOIR,
à 20h 50
sur







L'AFFAIRE DREYFUS
Téléfilm en 2 partie d'Yves Boisset


Arte Vendredi 21 juillet 2006 de 20h40 à 22h25 (105')
Showview : 745889
L'affaire Dreyfus
Téléfilm historiqueRéalisateur : Yves BoissetActeur : Thierry Frémont (Alfred Dreyfus), Philippe Volter (Mathieu Dreyfus), Laura Morante (Lucie Dreyfus), Christian Brendel (Picquart), Pierre Arditi (Esterhazy), Helmut Berger (Schwartzkoppen), Bernard-Pierre Donnadieu (Henry), Georges Wilson (le général de Boisdeffre), Daniel Mesguich (Léon Blum), Jean-Claude Drouot (Emile Zola), Mathieu Demy (Marcel Proust), Françoise Dorner (Berthe)Scénario : Yves Boisset, Jorge SemprunDialogue : Jorge Semprun Musique : Jean-Claude Nachon, Angélique
Plus de détails : -->Année : 19941er primetime : OUIÉpisode : 1/2Pays : France - Allemagne

1894, en France. Des renseignements ultra-secrets concernant la défense nationale passent en Allemagne. Alfred Dreyfus, officier d'origine alsacienne et de confession juive, est accusé de haute trahison et arrêté. Parce qu'il ne dispose d'aucune preuve, le ministère de la Guerre crée un faux document accablant pour ce coupable idéal, en cette période d'antisémitisme déclaré. Jugé et condamné, Dreyfus est déporté sur l'île du Diable. Convaincus de son innocence, sa femme Lucie et son frère Mathieu remuent ciel et terre pour obtenir la révision du procès. Au même moment, au ministère de la Guerre, le colonel Picquart comprend que bien des mystères flottent autour d'un certain commandant Esterhazy, un officier corrompu qui semble bénéficier de hautes protections...

Prochaines diffusions

Dimanche 23 juillet 2006 Arte 15h50

L'avis de diasporablogj.

100è anniversaire de la réhabilitation du Capitaine Dreyfus oblige, ARTE rediffuse, ce soir et dimanche prochain à 15h 30, le téléfilm qu'Yves Boisset a réalisé, en 1994, pour France 2, sur l'affaire qui déclancha la première grande vague d'antisémitisme en France, prélude, 50 ans plus tard, à la grande rafle du Vel d'Hiv qui envoya dans les camps de la mort, plus de 70 000 juifs.

Malgré des portraits tirés à gros traits des protagonistes de cette mascarade de procès, où tous les sales coups sont permis dans une armée française qui se dégrade, le téléfilm d'Yves Boisset, adapté par Jorge Semprun, du livre de l'avocat Jean-Denis Bredin, donne au spectateur les élèments essentiels de cette affaire qui divisa la France en deux camps opposés, violemment hostiles même, et qui continue, aujourd'hui encore, à susciter des passions.

Afin que les personnages clés de cette tâche dans l'Histoire de France puissent capter, à travers l'épaisseur de leur tempérament, l'attention du spectateur, Boisset présente un générique éclatant. Le haut de gamme du théâtre français et des habitués du petit écran. De Thierry Brémont en Capitaine Dreyfus touchant, humain, rendant son innocence évidemment crédible à Bernard-Pierre Donnadieu en Commendant Henry, en passant par Pierre Arditi en Commandant Estherazy et Jean-Claude Drouot en Zola combatif, militant des droits de l'Homme, une distribution brillante qui garde à ce récit historique sa part d'authenticité.

Une première partie rapide, rythmée, mettant chacun des personnages dans son boxe et les évènements à leur juste place. Une deuxième partie, moins attractive, un scénario qui, au fil de son déroulement, perd quelques-un de ses points de repères. Seules les séquences où apparaît Zola réanime cette partie du téléfilm.

Le tout offre, malgré tout, une bonne entrée en matière pour s'introduire dans un des chapitres de l'Histoire de France ternie une fois de plus par une hostilité outrancière à l'égard d'une partie de sa communauté, et la force de sa division qui affaiblit son rayonnement.

L'AFFAIRE DREYFUS d'Yves Boisset rappelle les bonnes heures de la télé de qualité. Pédagogue et instructive.

Bernard Koch



Aucun commentaire: